Io non sono

mambo instabile - io non sono il corpo

Les Trois Cordes

Concert pour esraj, violon, rebab et trois petits films muets.
De et Avec Antonin Stahly
Mentor Annalisa D’Amato
Costructions Giordano Acquaviva
Production The Enthusiastics

Krishna, pour les hindous, est le Dieu homme, la représentation de Vishnu sur terre. Jésus pour les chrétiens est l’homme fils de Dieu. Allah pour les musulmans n’ est représenté que par ses 99 noms. 

Chacun a trouvé sa façon de représenter le divin, à travers les couleurs, dessins, calligraphie, ayant comme point commun la géométrie sacrée. Les hindous recherchent la perfection, quand les musulmans démontrent toujours l’imperfection d’une symétrie, car la perfection n’appartient qu’à Lui. Le chrétien cherche la vérité dans l’exemple de la vie du Christ, le soufi réalise que le nom même de la divinité en contient déjà le sens.

Chacun se retrouve à un moment donné avec un chapelet entre ses doigts et répète. Rosaire, sabha, mala, trois noms pour une seule chose, un but unique. 

50, 99, 108 le nombre de répétitions qu’ils se sont fixés. Ce qui les unit, c’est le fil sur lequel vivent les perles. 

La corde. 

Le son.

Ce concert a été  présenté à New Delhi, Paris, Naples, Douai, Lodève, Les Eyzies et Carves.