Io non sono

twist rotante - io non sono il desiderio

Io Non Sono

IO NON SONO - trailervideo

IO NON SONO, écrit et mis en scène par Annalisa D’Amato, est une partition contemporaine sur le thème de  la recherche du Soi, composée (réalisée) à partir d’une vision poétique et ironique.

La dramaturgie - qui fait dialoguer le «Je ne suis pas» de Shankara du VIIIème sciècle avec le «Je ne suis pas» de Rumi du XIIIème sciècle - tresse musiques originales jouées sur scène, danse, actions et textes, où la relation frontale avec le publique se joue en une explosion pleine de vitalité.

“La solitude est illusion de séparation. Séparation des autres, du flux de la vie. Chaque fois que je me rigidifie, que je critique, prends une position hautaine ou de supériorité, alors je me sépare, et je me sent seule. Chaque fois que je m’ouvre, que je vais vers les autres, que je cherche comment venir en aide, comment comprendre sans juger, sans faire de discrimination, et que je me rends, là, je parviens à percevoir clairement la sous couche qui unie tous les êtres, et je me sent pleine de vitalité. C’est bien c’est mal, c’est beau c’est moche, j’ai raison il a tord, ceci me plait cela ne me plait pas toutes ces formes créent la séparation, toutes les catégories en quoi le mental divise le monde sont séparation.

La séparation est illusion de solitude.

Surement un des rôles du théâtre est celui d’ébranler cette apparence de solitude, cette sclérose dans laquelle l’homme se renferme en se méfiant des autres.

Le spectacle IO NON SONO nait avec l’intention de restaurer un dialogue direct avec le publique que nous invitons à entrer dans un lieu peu commun, un chapiteau, un espace à base circulaire et une pointe tendue vers le haut en sous entendant une autre connexion fondamentale, celle entre la terre et le ciel dans laquelle est contenue la nature divine de l’homme. 

Le spectacle joue du tissage de diverses expressions comme la musique, la danse, le chant, au service de l’exigence de se reconnecter avec la force de la non-séparation, au travers de la recherche de l’Unité. Depuis cette position retrouvée la solitude dévoile alors sa nature fondamentale se révélant comme la chance la plus élevée de l’homme pour entrer en contact avec les racines profondes de son être. « J’ai renoncé à la dualité, j’ai vu que les deux mondes sont un : Un seul je cherche, Un seul je sais, Un seul je vois, Un seul j’appelle.»  Rumi

Je crois que l’ENTHOUSIASME est une antidote puissante à la peur et au malêtre contemporain. Il représente la confiance et la joie avec lesquelles nous travaillons et avec lequel nous désirons accueillir les spectateurs dans un élan de gratitude envers la vie.”

Annalisa D’Amato